Les luxations récidivantes

Le spécialiste :
Dr Hugues DEMEZON
Chirurgie de l'Epaule et du membre Supérieur

La luxation d’épaule est la perte de contact des surfaces articulaires au décours d’un traumatisme

Pourquoi vous opérer : Lors des premières luxations vous avez déchiré la plupart des éléments indispensables à la stabilité de l’épaule (capsule articulaire, ligaments, parfois rebord osseux de l’omoplate). L’épaule reste instable, saute de plus en plus facilement et vous empêche de mener une vie normale et s’abîme d’avantage à chaque luxation. Une stabilisation chirurgicale est nécessaire.

Les Techniques: Deux techniques principales peuvent être employées. Elles consistent toutes à retendre les ligaments et la capsule articulaire pour stabiliser l’épaule.

L’intervention de Patte nécessite une incision cutanée d’environ 6 cm. Elle permet de fixer une cale osseuse près de l’articulation pour empêcher la luxation de la tête humérale en avant.

Puis la retension capsulaire est faite. Le bras est immobilisé temporairement dans une écharpe.

L’intervention de Bankart permet de retendre et de refixer solidement les ligaments et la capsule antérieure de l’articulation à l’os d’où elle s’est arrachée. Cette technique est réalisable en arthroscopie. Elle permet aussi un bilan articulaire précis.

Les indications de ces techniques sont bien codifiées. Le choix de la technique opératoire sera pris lors de la consultation avec le chirurgien

 

L’intervention de Bankart :

L’entrée se fait le matin de l’intervention. La préparation pour l’intervention comprend une douche puis un nettoyage avec rasage. L’anesthésie est le plus souvent générale. Elle est complétée par une anesthésie des nerfs ou bloc qui permet d’éliminer les douleurs post opératoires immédiates.

L’intervention se déroule sous endoscopie. Un bilan articulaire est alors fait à la recherche de lésions. Puis la retension capsulaire est réalisée.

 

 

 

 

La kinésithérapie débute le lendemain. L’arrêt de travail dépend du type d’activité professionnelle. La sortie se fait le lendemain de l’opération avec un protocole de kinésithérapie précis et des rendez vous de surveillance. L’immobilisation complète du bras dure 4 semaines.

 

L’intervention de Patte :

L’entrée se fait la veille de l’intervention. La préparation pour l’intervention comprend une douche puis un nettoyage avec rasage. L’anesthésie est générale. Elle est complétée par une anesthésie des nerfs ou bloc qui permet d’éliminer les douleurs immédiates.

 

 

 

Cette intervention consiste en une rétention capsulo ligamentaire. On prélève une partie de l’os coracoïde qui est fixé à la partie antéro-inférieure de la gène par 2 vis. Un geste de plastie de la capsule est associé.

La kinésithérapie débute le lendemain de l’intervention. L’arrêt de travail dépend du type d’activité professionnelle. La sortie se fait le lendemain de l’opération avec un protocole de kinésithérapie précis et des rendez vous de surveillance.

Le sport peut en général être repris après le 3ème mois mais les sports à risque (sports de contact) sont souvent interdits pendant 6 mois.

N’hésitez pas à poser toutes les questions que vous souhaitez à votre chirurgien.